ENTREPRENDRE AVEC MA GRANDE SOEUR ? JE N’Y AURAI JAMAIS CRU !

ENTREPRENDRE AVEC MA GRANDE SOEUR ? JE N’Y AURAI JAMAIS CRU !

De Lorna Bismuth

ENTREPRENDRE AVEC MA GRANDE SOEUR ? JE N’Y AURAI JAMAIS CRU !

Avec Ethel, on nous pose souvent la question : « C’est comment d'entreprendre et de travailler entre soeurs ? » 

En général, on se regarde en riant, sans vraiment donner une réponse. Parce qu'en réalité, il n'y en a pas qu'une. Parfois c'est incroyable, parfois c'est difficile. 
 
Pour nous, la famille passe avant tout. Mais des 4 enfants de notre fratrie, Ethel et moi étions celles se disputant le plus.

Au début, ça allait ! Mais quand à 6 ans j'ai affiché un règlement sur la porte de notre chambre avec la liste des affaires auxquelles Ethel (9 ans) ne pourrait plus toucher, ça s'est compliqué. Heureusement, je suis un peu plus souple aujourd’hui ! 
 
Ceux qui nous connaissent personnellement savent à quel point nous sommes différentes. Et pour ceux qui nous rencontrent aujourd'hui en lisant ce post, voilà les portraits chinois que notre famille s’est un jour amusée à dresser de nous (vous pourrez en déduire nos personnalités) :  
 
Un animal? Ethel : un panda  / Lorna : une panthère   
 
Un fruit? Ethel : un abricot  / Lorna : une grenade 
 
Un objet? Ethel : un coussin  / Lorna : un ordinateur 


Un aliment sucré? Ethel : une brioche au sucre  / Lorna : un bonbon acidulé  
 
Des valeurs? Ethel : la bienveillance et l’intelligenc  / Lorna : la sensibilité et la persévérance 
 
Bref, depuis toujours on me compare à Ethel. Ces dernières années on m’a demandé des milliers de fois pourquoi je ne suivais pas sa voie, pourquoi ne je faisais pas comme elle. Au delà d'avoir des ambitions différentes, faire comme elle = réussir à majorer le concours de médecine et devenir dentiste. Oui, elle est arrivée 1ère sur 2800, alors bonjour la pression ! 

Mais aujourd'hui, grâce à LORELLE, plus personne ne nous compare. Parce qu’aujourd’hui on forme une unité. 

Quand on a eu ensemble l’idée de créer ce projet, on ne s’est même pas demandées comment aller se passer notre association, on s’est juste lancées. Et contre toute attente, celle-ci fonctionne très bien (à des dizaines de disputes, de "je te l'avais dis", de "non, on ne fera pas comme ça"... près bien sûr) ! 

Pourquoi ?

Parce qu’on a compris que nos différences font notre force. Celles-ci nous poussent à travailler sur nos défauts et complètent les manquements de l’autre.

Parce qu’on a grandi et évolué ensemble. On a l'habitude de se disputer et toujours se réconcilier sans rancoeur. On sait exactement où sont les limites de l'autre et on ne les dépassera jamais. 

Mais aussi parce qu’Ethel, qui travaille en parallèle et donc passe moins de temps que moi à développer LORELLE, a décidé de me faire pleinement confiance et d’accepter beaucoup de mes choix qui n’auraient pourtant pas été les siens. 

Alors j’espère, et je suis sûre, qu’ensemble on arrivera à propulser LORELLE très loin ! (J'espère aussi ne jamais écrire une nouvelle liste sur la porte de nos bureaux)